Le Président de l’Organe d’appel de l’OMC a demandé aux Membres de l’OMC d’assumer une responsabilité partagée afin de maintenir et de préserver la confiance et la crédibilité que le système de règlement des différends d’une manière générale, et l’Organe d’appel en particulier, ont réussi à instaurer depuis plus de vingt ans.