À la demande du Qatar, l’Organe de règlement des différends (ORD) de l’OMC a décidé le 22 novembre d’établir un groupe spécial chargé d’examiner les mesures imposées par les Émirats arabes unis (É.A.U) à l’égard du Qatar qui affectent le commerce des marchandises et des services et la protection des droits de propriété intellectuelle (DPI).